INTERNATIONAL

Tunisie : enquête sur l’empire Karoui

Qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle tunisienne, Nabil Karoui – associé à son frère Ghazi – est à la tête d’un conglomérat qui s’étend de la télévision à la publicité, en passant par la téléphonie et internet. Quelles sont l’origine et la stratégie de cet empire familial, aujourd’hui au cœur des poursuites judiciaires contre le candidat ? Enquête.

Sample ad

Du fin fond du village le plus reculé de Tunisie au cœur de la capitale, il est quasiment impossible d’échapper à l’empire fondé au milieu des années 1990 par les frères Karoui. Et la holding familiale continue de prospérer, malgré le fait que Nabil Karoui soit emprisonné depuis le 23 août – ce qui ne l’a pas empêché de se qualifier pour le second tour de l’élection présidentielle – et Ghazi Karoui est introuvable depuis l’arrestation de son frère, après leurs inculpations pour blanchiment d’argent et évasion fiscale.

Karoui&Karoui : « Emotion that sells »

Si la chaîne Nessma TV est la tête de proue de la holding familiale, l’agence de communication Karoui&Karoui en est le moteur. Fondée en 1996, la société, qui s’appelait alors Ekko Publicité Lions, est la première en Tunisie à proposer systématiquement des publicités télévisées originales – et non pas des déclinaisons de spots venus de l’étranger. Nabil Karoui, qui s’occupe du commercial, et Ghazi, responsable de l’aspect créatif, s’inspirent des méthodes du géant américain Procter & Gamble pour réaliser des pubs basées sur le principe « Emotion that sells » (l’émotion qui vend).

Souce: J.A

Photo du profil de Moustapha Ndoye

 258 Posts 0 Comments 34038 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *