SOCIÉTÉ

Tabaski –préparatifs : Des mesures pour rendre les prix du mouton accessibles

Les autorités Sénégalaises en charge de l’élevage sont en train de s’activer vivement pour bien approvisionner le marché sénégalais en mouton pour les besoins de la fête de tabaski.

Sample ad

En tournée depuis quelques temps au niveau des principaux points d’approvisionnement en mouton à l’intérieur  du pays pour  s’enquérir de la situation mais également discuter avec les acteurs du secteur et les autorités administratives en vue d’une bonne tenue des opérations

La ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye a invité les éleveurs à faire en sorte que les mesures prises par le gouvernement soient ressenties  sur le prix du mouton en perspective de la fête de Tabaski (Aïd el Kébir).

Aminata Mbengue Ndiaye s’est réjoui de l’application des directives données par le chef de l’Etat mais aussi par le gouvernement pour rendre accessible le mouton à tous les citoyens quel que soit leur bourse.

’’Nous nous sommes rendus compte que les directives qui ont été données par le Premier ministre à l’occasion du Conseil interministériel, mais également dans la lettre circulaire adressée à l’ensemble des autorités administratives et des départements ministériels sont en train d’être appliquées », a-t-elle indiqué.

Parmi ces mesures, l’exonération des taxes sur le bétail demandé par le Chef de l’Etat est aussi appliquée au niveau des zones frontalières.

« Lors de la Journée nationale de l’élevage à Ndioum (Saint-Louis), le président de la République avait demandé au ministre des Finances d’étudier la possibilité de supprimer la taxe sur le bétail au niveau des frontières. Cela a été fait et cela est maintenant appliqué », a-t-elle relevé. Elle a assuré que « les douaniers qui sont au poste de Rosso [Saint-Louis] l’ont confirmé de même que ceux qui sont au niveau du poste de Diama. A Kidira également, c’est appliqué ».

Avant cette étape de Thies le ministre s’est rendue aux marchés à bétail de Louga, Kébèmer, Tivaoune, Pire et au croisement Ngoudiane pour s’enquérir de la situation d’approvisionnement mais également discuter avec les acteurs du secteur et les autorités administratives en vue d’une bonne tenue des opérations.

Photo du profil de admin

 367 Posts 0 Comments 43706 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *