INTERNATIONAL

Sommet du G20 : L’Afrique au centre des débats

 

Sample ad

La rencontre des pays les plus industrialisés du monde ne se fait pas  sans l’Afrique. Bien que comptant un seul représentant dans ce cercle des pays  en l’occurrence  l’Afrique du Sud, le continent  Africain est au centre de toutes les attentions pour cette rencontre des dirigeants  les plus importants du monde. 

La mobilisation des financements en faveur des projets de développement notamment les infrastructures. Les questions liées à la problématique  migratoire, les défis de l’Afrique ne seront pas en reste durant cette rencontre très sélect  des pays les plus industrialisés du monde.

 

L’Afrique représentée en Allemagne par les présidents Sénégalais et Guinéens, Macky Sall pour le Sénégal  invité en qualité de président du comité d’orientation du Nouveau partenariat pour le développement en Afrique (NEPAD), Alpha Condé, le président  de la Guinée en  tant que président en exercice de l’UA.

Jusque-là, l’Afrique n’a été que sporadiquement inscrite à l’agenda, qui n’accueille en son sein qu’un seul pays du continent, l’Afrique du sud qui est la seule  représentante de l’Afrique de ce club très sélect des principaux pays industrialisés est d’ailleurs représentée au sommet par son président, Jacob Zuma, qui avait également annoncé, la veille de son départ, qu’il « défendra les intérêts de l’Afrique ».

Les intérêts  de l’Afrique sont également portés par la présidence du sommet du G20, L’Allemagne qui préside le G20 a annoncé depuis plusieurs mois déjà, qu’elle inscrira l’Afrique au cœur des priorités de sa présidence tournante du groupe des pays les plus industrialisés du monde. L’initiative a déjà commencé à prendre forme avec la mise en œuvre d’un ambitieux plan de développement, le « Compact with Africa », qui a déjà donné lieu à plusieurs événements, dont une conférence ministérielle destinée à mobiliser le secteur privé ainsi que les investisseurs internationaux et un sommet Afrique-Allemagne, le premier du genre qui s’est tenu en juin dernier à Berlin. L’enjeu pour l’Afrique est de parvenir à maintenir la dynamique que vient d’insuffler l’Allemagne en faveur du développement du continent. Une journée spéciale « Africa Day » a été consacrée aux opportunités d’investissements qu’offre le continent. Plusieurs événements dont des conférences et des panels ont été également axés sur le développement du continent.

Au cours du sommet, l’Allemagne a également greffé la Chine à ce nouveau partenariat triangulaire en faveur de l’Afrique. Les deux pays ont en ce sensont mis de coté leur émulation dans plusieurs domaines et ont  signé un accord pour mobiliser davantage de ressources destinées au continent.

Photo du profil de admin

 367 Posts 0 Comments 57563 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *