ENTREPRISES

Sénégal-référencement des sociétés : Afrique communication lance « sunu enetreprises »

Le cabinet Afrique communication vient de lancer une nouvelle plateforme de référencement des entreprises, surtout des Petites et moyennes entreprises (Pme) dénommée «Sunu entreprise». Son objectif est de faciliter l’accès aux marchés et les relations entre sociétés, donner aux clients un comparateur de l’offre des entreprises…

Sample ad

Les entreprises Sénégalaises vont se payer désormais plus de possibilité pour pouvoir émerger. Désormais elles  auront l’opportunité de capter les requêtes d’informations en ligne sur les produits des entreprises sénégalaises référencées grace à « sunu entreprises ». La plateforme, selon son promoteur, permet aussi, de nouer et développer des relations d’affaires. «Sunu entreprise» a pour but «de contribuer à la productivité et à la compétitivité des entreprises». Sa conception entre en droite ligne avec la Straté­gie Sénégal numérique 2025.

« Sunu entreprise », l’initiative d’Afrique communication s’inscrit dans une série de politiques définies par l’Etat», informe Dr Thiendou Niang, directeur du cabinet Afrique communication. Ces politiques sont, entre autres, d’après Dr Niang, la promotion des entreprises. Il explique : «Nous pensons aujourd’hui, que parmi les acteurs de la promotion des entreprises, doivent figurer les entreprises elles-mêmes», déclare-t-il. Il cite également, la création de conditions de facilitation de l’accès des Petites et moyennes entreprises (Pme) aux marchés.  «L’idée est d’avoir des plateformes de référencement des entreprises du Sénégal pour tous secteurs confondus, des relations de facilitation entre les entreprises.  C’est aussi, d’avoir un espace où les entreprises vont montrer leurs produits, pour ceux qui sont à l’international», a précisé M. Niang avant-hier, en marge de la cérémonie d’ouverture du Dakar digital show.

Le  lancement officiel de la plateforme se fera le 23 janvier 2018. Les sociétés  sont invitées à s’inscrire dans «Sunu entreprise». Toutefois, dans la première phase, une catégorie d’entreprises sera  privilégiée. «Ce que nous cherchons à promouvoir c’est l’ensemble des entreprises labélisées par l’Adpm, ou celles qui sont sponsorisées par l’Asepex ou les artisans qui sont appuyés par l’Union nationale des artisans», indique-t-il. Avant d’annoncer que leur objectif, «c’est d’avoir pour l’année 2018, 5 000 entreprises recensées».

Photo du profil de admin

 367 Posts 0 Comments 43704 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *