FINANCES

Sénégal- Banque Mondiale : Nouvel accord de financement de 306milliards de francs Cfa

Sample ad

La Banque mondiale et le Sénégal ont conclu des accords de financement de 306 milliards FCFA pour financer quatre projets dans des secteurs clés de l’économie du Sénégal. Ces accords de financement ont été signés par Amadou Ba, ministre sénégalais de l’économie et des finances et Louise Cord, directrice des opérations de l’institution financière au Sénégal.

Quatre projets clés dans des secteurs de l’économie Sénégalaise vont bénéficier du nouvel accord signé entre la banque mondiale et l’Etat du Sénégal.

Du total de fonds annoncé, 60,2 milliards Fcfa seront consacrés au renforcement de la tension du réseau électrique de l’Omvs (Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal). Ce projet verra la construction d’une nouvelle ligne de transmission de 225 V à double circuit dotée d’une capacité de transit de 400 MW, qui reliera la ville de Tambacounda à Kayes (Mali).

Avec les importantes découvertes en pétrole et en gaz faites dernièrement au Sénégal, faisant du pays un pole important dans le foyer dans le domaine des hydrocarbures,16,7 milliards Fcfa serviront à financer des projets gaziers et au renforcement des capacités institutionnelles, l’objectif étant, apprend-on, de «garantir et préserver les intérêts du Sénégal, dans un contexte marqué par des découvertes prometteuses de pétrole et de gaz».

184,2 milliards Fcfa seront utilisés pour développer le projet de bus rapide (BRT), dont le but est d’améliorer la mobilité urbaine à Dakar. Le projet verra le «développement d’un corridor BRT entre Guédiawaye et Dakar sur 18,3 kilomètres avec 3 terminaux de passagers principaux et 20 stations supplémentaires, intégrant toutes les normes de fiabilité et de sécurité».

Le reste des fonds (45,7 milliards Fcfa) permettra de financer le développement du tourisme et des entreprises. «Ces accords ont laissé une impression fortement positive dans nos esprits et nous rassurent plus que jamais sur nos capacités réelles à atteindre l’émergence en 2035, grâce notamment à l’accompagnement de nos partenaires privilégiés, parmi lesquels notre chère institution la Banque Mondiale […]», a .laissé entendre le ministre Sénégalais des finances.

Photo du profil de admin

 367 Posts 0 Comments 69671 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *