ÉCONOMIEFINANCES

Microfinance : Les SFD de l’UMOA affiche un total bilan de 1974,4 milliards de FCFA en 2018

Au terme de l’année 2018, les Systèmes financiers décentralisés (SFD) de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) , qui relèvent de l’article 44 de la loi uniforme portant réglementation des SFD, ont affiché un total de bilan de 1 974,4 milliards de FCFA (2,961 milliards d’euros), selon les données de la Commission bancaire basée à Abidjan.

Sample ad

Selon cet organe communautaire, ces données financières concernent  148 SFD soit 93,7% des institutions relevant de l’article 44 qui régit le contrôle de tout SFD dont le niveau d’activités atteint un seuil de deux  milliards de FCFA d’encours de dépôts ou de crédits au terme de deux  exercices consécutifs.

Le total de bilan de l’exercice sous revue est en augmentation de 6,1% par rapport à fin 2017 du fait de l’évolution des actifs en Côte d’Ivoire (+10,5%), au Sénégal (+10,3%), au Niger (+8,6%), au Mali (+7,7%), au Burkina (+6,6%) et au Togo (+4,5%). En revanche, les actifs des SFD relevant de l’article 44 au Bénin ont baissé de 16,2%.

Les SFD du Sénégal affichent le total de bilan le plus important avec 751,8 milliards de FCFA (soit 38,1% de part de marché). Ce pays est suivi de loin par la Côte d’Ivoire (373,6 milliards et 18,9% de part de marché), le Burkina (324,3 milliards et 16,4% de part de marché), le Togo 199,4 milliards et 10,1% de part de marché), le Bénin (167 milliards et une part de marché de 8,5%), le Mali (144,5 milliards et 7,3% de part de marché) et le Niger (13,5 milliards et 0,7% de part de marché).

Photo du profil de Moustapha Ndoye

 388 Posts 0 Comments 54480 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *