ENTREPRISES

Les géants de l’alcool s’interessent au marché du cannabis en pleine expansion.

La baisse des ventes d’alcool observée dans les pays où le cannabis a été légalisé a incité des acteurs mondiaux de la boisson comme Heineken et Pernod Ricard à se pencher sur ce nouveau marché.

Sample ad

Par peur de voir les jeunes délaisser bières et cocktails pour les joints ou les boissons à la marijuana, ou pour simplement profiter d’un marché prometteur, le cannabis est devenu un continent à explorer pour les géants de l’alcool.

Conséquence de la légalisation du cannabis au Canada et dans plusieurs états américains : les ventes d’alcool ont enregistré d’importantes baisses. Ce qui a incité plusieurs acteurs mondiaux de la boisson à se pencher, depuis 2018, sur ce nouveau marché.

Le groupe français de vins et spiritueux s’intéresse de plus en plus à la plante verte, déjà très prisée par ses concurrents internationaux.

Le groupe de spiritueux américain Constellation Brands (Corona) en pince pour le cannabis, tout comme le brasseur Molson Coors qui va proposer des boissons non alcoolisées à base de cette « drogue douce ». Quant à la brasserie californienne Lagunitas, détenue par le groupe néerlandais Heineken, elle a déjà lancé une eau pétillante infusée au cannabis, constate Le Monde. Les exemples ne manquent pas et le business est florissant. Un constat qui pousse le géant français à se pencher sur la plante si controversée.

Progressivement, le cannabis devient légal à travers le monde. C’est déjà le cas dans neuf États américains, ainsi qu’en Uruguay et le Canada le légalisera à partir du 17 octobre, rappelle Europe 1. De plus, les premiers retours d’expérience dans ces États montrent que la vente de cannabis se passe bien, avec des études qui assurent que les jeunes fument moins.

Progressivement, le cannabis devient légal à travers le monde. C’est déjà le cas dans neuf États américains, ainsi qu’en Uruguay et le Canada le légalisera à partir du 17 octobre, rappelle Europe 1. De plus, les premiers retours d’expérience dans ces États montrent que la vente de cannabis se passe bien, avec des études qui assurent que les jeunes fument moins.

Un marché américain à 200 milliards de dollars

Le secteur du cannabis est «potentiellement l’une des opportunités de croissance les plus importantes de la décennie à venir», expliquait son PDG, Robert Sands, début octobre. Le marché devrait atteindre 200 milliards de dollars dans quinze ans et «s’ouvre beaucoup plus rapidement que prévu», faisait-il valoir.

Pour sa part, Heineken a lancé en Californie une boisson gazeuse à base de cannabis. Et le brasseur Molson Coors s’est associé avec un producteur canadien pour développer des boissons au cannabis.

Photo du profil de Moustapha Ndoye

 258 Posts 0 Comments 33992 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *