SOCIÉTÉ

 18 Posts 0 Comments 5311 Views

u Sénégal, il faudra 656 milliards de francs CFA (1,1 milliard $) pour atteindre l’accès universel à l’énergie d’ici 2025. Ces données proviennent du cabinet de conseil Services de l’énergie en milieu sahélien (SEMIS). « Ce montant englobe les coûts d’investissement, de préparation des études d’exécution et les ressources de fonctionnement, notamment la gestion du programme », a affirmé Bocar Sada Sy, le directeur général de SEMIS. Il s’exprimait lors de l’atelier de présentation par le ministère de l’Énergie, du plan élaboré pour l’atteinte de l’objectif. Actuellement, 13 819 collectivités locales n’ont pas encore accès à l’électricité dans l’ensemble du pays, ce qui représente une population d’environ 3 millions de personnes. Pour le raccordement de ces populations, il est prévu d’avoir recours à un mix de technologies. Ainsi, 51 % des localités concernées seront raccordées au réseau électrique national, 18 % seront desservis par des mini-réseaux électriques et les 31 % restants disposeront d’installations solaires autonomes.

La Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) a procédé au lancement du Projet de développement des connexions à l’électricité (PDCEL). Grâce à l’initiative qui passe ainsi à sa phase-pilote, les citoyens pourront être connectés au réseau électrique après paiement de 3 000 francs CFA (5 $). Le solde du coût de la connexion qui s’élève à 200 000 francs sera progressivement retenu sur les factures des clients sur une période maximale de 5 ans. Cette première phase sera financée par la SONABEL, à hauteur…

Sénégal : 1,1 milliard $ supplémentaires seront nécessaires pour l’accès universel à l’énergie en 2025

Au Sénégal, il faudra 656 milliards de francs CFA (1,1 milliard $) pour atteindre l’accès universel à l’énergie d’ici 2025. Ces données proviennent du cabinet de conseil Services de l’énergie en milieu sahélien (SEMIS). « Ce montant englobe les coûts d’investissement, de préparation des études d’exécution et les ressources de fonctionnement, notamment la gestion du programme », a affirmé Bocar Sada Sy, le directeur général de SEMIS. Il s’exprimait lors de l’atelier de présentation par le ministère de l’Énergie, du plan élaboré pour l’atteinte…

Sénégal:Projets immobiliers,un nouveau dispositif de financement lancé

Le ministre de l’urbanisme, du logement et de l’hygiène publique M Abdou Karim Fofana a procédé ce lundi à Dakar, au lancement du nouveau Dispositif de Financement de Grands Projets Immobiliers et Hôtelier (DSFIN- GPIH). M Karim Fofana a rappelé à l’entame l’importance de ce nouveau dispositif en ce sens qu’il offre un cadre adéquat permettant à tous les acteurs dont l’État au premier plan, de se retrouver autour d’un projet de cette envergure pour le développement de l’immobilier au…

Sénégal: LES ACTEURS FINANCIERS INVITÉS À MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE DIGITAL

Le secrétaire exécutif de l’Observatoire de la qualité des services financiers (OQSF), Habib Ndao, a invité mardi à Dakar les acteurs financiers à davantage prendre en compte le digital et la problématique du financement innovant en général, dans le cadre de la promotion de l’inclusion financière en vue d’accroitre la performance de l’émergence de l’économie sénégalaise. "La digitalisation tout comme la problématique du financement innovant constituent autant de défis dans le cadre de la promotion de l’inclusion financières que les…

Sénégal : la centrale éolienne de Taïba Ndiaye fournira 50 MW au réseau électrique dès décembre 2019

La centrale éolienne de Taïba Ndiaye fournira ses premiers 50 MW au réseau électrique, en décembre prochain, selon ses constructeurs. « On a bien avancé dans les travaux. On est à six semaines de la mise en route de la première phase de 50 MW, qui sera composée de 16 machines », a affirmé Massaer Cissé, le directeur général de Lekela Sénégal, la compagnie en charge du développement du parc. En tout, la centrale aura une capacité de 158 MW qui seront mis en service en trois…

Sénégal : RFI inaugure les locaux de ses rédactions mandenkan et fulfulde

Au Sénégal, RFI a inauguré hier les locaux de ses nouvelles rédactions Mandenkan et fulfude, deux langues très parlées sur le continent africain. Jusque-là, ces deux rédactions fournissaient leurs informations depuis des bureaux installés à Paris. « C’est très important qu’on soit géographiquement le plus proche possible de nos auditeurs. Pour le mandenkan, ils sont au moins 40 millions, pour le fulfulde, le pular, le peul, il y en a potentiellement entre 40 et 45 millions et c’est pour ça qu’on…

Sénégal : l’ASUTIC interpelle le gouvernement sur la nécessité d’ouvrir le marché à un 4e opérateur télécoms

 L’Association sénégalaise des utilisateurs des technologies de l'information et de la communication (ASUTIC) est favorable à l’entrée d’un 4e opérateur sur le marché télécoms national. Au cours d’un entretien accordé le 10 octobre 2019 au journal Sud Quotidien,  Ndiaga Guèye (photo), le président de l’association, a déclaré qu’un nouvel acteur viendrait relancer la concurrence sur un marché où il en manque du fait d’un oligopole. « Dans un oligopole, les opérateurs n’ont pas intérêt à se faire la concurrence. Parce qu’en général,…

S’expatrier au Sénégal : des « repats » racontent leur retour

Entre l'envie de réaliser ses projets professionnels au pays et la confrontation à la réalité, le contraste est souvent saisissant. Des entrepreneurs sénégalais partagent les difficultés qu'ils ont rencontrées une fois sur place. De la création d’une marque de vêtements, en passant par le développement de start-up spécialisés dans le numérique, à la fabrication de cosmétiques naturels, les projets des membres de la diaspora fleurissent au Sénégal. Poussés par les nouvelles opportunités offertes dans le monde de l’entrepreneuriat, l’amélioration économique…

Insécurité Alimentaire : Six départements du Sénégal dans la zone rouge

L’alerte a été lancée par  le Conseil national sénégalais de la sécurité alimentaire lors d’une rencontre à Thiès financée par le Programme alimentaire mondial. L’insécurité alimentaire menace six départements au Sénégal. Le SECNSA appelle à un changement radical d’approche dans la lutte contre l’insécurité alimentaire au Sénégal. La menace est réelle et les efforts déployés jusqu’ici par le gouvernement de Dakar pour vaincre la faim dans ces localités semblent vains. Le gouvernement sénégalais avait annoncé le déblocage de quatre milliards…

Tabaski –préparatifs : Des mesures pour rendre les prix du mouton accessibles

Les autorités Sénégalaises en charge de l’élevage sont en train de s’activer vivement pour bien approvisionner le marché sénégalais en mouton pour les besoins de la fête de tabaski. En tournée depuis quelques temps au niveau des principaux points d’approvisionnement en mouton à l’intérieur  du pays pour  s’enquérir de la situation mais également discuter avec les acteurs du secteur et les autorités administratives en vue d’une bonne tenue des opérations La ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue…