JUSTICE

 8 Posts 0 Comments 2191 Views

Diesel présumé toxique : Ou va-t-on avec « la qualité Africaine » du Carburant ?

Au Sénégal dans une Affaire qu’il est convenu désormais  d’appeler le « Scandale du Dirty Diesel » le Doyen des juges a saisit le parquet. La Ligue Sénégalaise des Droits de l’ Homme(LSDH) avait demandé au juge « d’inculper toute personne que l’information pourra révéler par rapport aux faits incriminés des chefs de : Trafic de produits pétroliers nocifs et toxiques de nature à mettre en danger le droit à la vie, à l’intégrité physique et morale des populations ». L’enquête de…

Combat contre le franc Cfa : Kemi Seba libre après avoir brulé un billet de 5000 franc Cfa

Arrêté vendredi dernier à Dakar  suite à une plainte de la Banque centrale des états de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). L’activiste franco-béninois, qui a brûlé lors d’une manifestation publique un billet de 5000 FCFA est a nouveau libre. IL a été purement et simplement relaxé à la suite de son face à face avec  le juge ce Mardi. On craignait le pire pour  Kemi Seba lors de sa comparution  devant le juge ce jeudi. Celui qui ce définit sur sa…

La première fortune d’Afrique devant la barre à Dakar

Une plainte pour faux et usage de faux et association de malfaiteurs vise actuellement  Aladji  Aliko Dangote  le célèbre  milliardaire nigérien. Les héritiers de feu Kader Mbacké  qui lui ont servi une citation directe. Ils lui réclament20milliards de franc CFA. L’affaire sera appelée pour la première fois à la barre du tribunal correctionnel de Dakar, le 27 juillet prochain.   Al Hadji Aliko Dangoté, Pdg de Dangoté Industries Limited et président du Conseil d’administration de Dangoté Cement Sénégal ; Roger…

MVNO : L’Armp suspend l’attribution des licences

La nouvelle va certainement faire déchanter les opérateurs You mobile de Youssou N’dour, Sirius télécoms Afrique de Mbackiyou Faye et Origines SA d’El Hadj Ndiaye, déclarés, en juin dernier, adjudicataires de la licence d’opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO), par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) du Sénégal, ces opérateurs  pourraient  voir cette autorisation d’exploitation leur échapper.   L’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a, suspendu la procédure d’attribution de la licence MVNO, suite à l’introduction…

Sénégal-Pétrole : FAR-LIMITED , WOODSIDE confrontation en vue devant le tribunal de Washington

La transaction du pétrole sénégalais dans le Sangomar Offshore et Sangomar Offshore Profond, au large du Sénégal n’en est pas encore arrivée à son épilogue. Un duel  est toujours à l’ordre du jour  dans cette transaction  mettant aux prises l'opérateur australien Woodside et l’américain ConocoPhillips. L’etat d’avancement du dossier présage une confrontation devant le tribunal de Washington. Les avocats du l'opérateur australien Woodside seraient en train de préparer la bataille juridique devant le tribunal de Washington au cas où le…

La CBAO saisit trois maisons de Bocar Samba Dieye

Le célèbre  importateur de riz Bocar Samba Dieye ne rit plus. Il doit 6milliards de francs Cfa  à la banque Cbao qui a saisit ses trois maisons. Le commerçant Bocar Samba Dieye est en eau trouble. Il est en conflit avec la banque CBAO du groupe Attijariwafa ban. Cette dernière lui reproche de ne pas avoir honoré une créance de 6milliards de francs Cfa qu’elle  a finit de vendre. Mais  le commerçant ne s’est pas laissé faire. Il a introduit…

Guinée : Orange condamnée à payer 1,6 million $ pour « exploitation frauduleuse » d’une chanson de l’artiste Khady Diop

  La société Orange Guinée exploitait à des fins commerciales la chanson « Moumma », un extrait de l’album « Mes couleurs d’ébène » de l’artiste Khady Diop.  L’opérateur de télécom n’a jamais obtenu l’autorisation pour exploiter à des fins commerciales la chanson, elle prélevait 2 050 francs guinéens (0,22 $) par mois sur le compte de l’abonné ayant souscrit à cette chanson. Orange Guinée a donc été condamnée par le Tribunal de Dixinn pour « exploitation frauduleuse à des…

Un Modou-Modou écroué pour circulation de faux billets

Malick Seck, 39 ans, émigré, a été reconnu coupable de mise en circulation de faux billets de banque, ce jeudi 13 avril par le tribunal correctionnel de Diourbel. L'accusé qui a déclaré avoir vendu ses deux téléphones portables à la salle des ventes de Dakar à 550.000 francs CFA, avait été interpellé par les flics de Touba suite à une dénonciation du commerçant Moustapha Dieng, chez qui il venait d'acheter du matériel audiovisuel. Pour sa défense, le "Modou-Modou" a déclaré…